Hopes And Dreams RPG

RPG inspiré de l'oeuvre de Toby Fox Undertale suite a la fin pacifique. Écrivons ensemble la suite de l'histoire !
 
AccueilRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 ☃ Glaçon Chaleureux ☃

Aller en bas 
AuteurMessage
Sohei Lewis

avatar

Messages : 20
Présentation : ❆Glaçon Chaleureux❆
Date d'inscription : 08/03/2018

MessageSujet: ☃ Glaçon Chaleureux ☃   Jeu 22 Mar - 9:52



❆ I. LE PERSONNAGE.❆


• NOM : Lewis
• PRÉNOM : Sohei
• GENRE : Homme
• ÂGE : 23 ans
• GROUPE : Mage
• METIER OU OCCUPATION : Sil ne travaille pas (ou n'est pas à l'hôpital), il aime passer du temps hors de chez lui, que ce soit pour traîner dans une bibliothèque que dans des lieux plus animés.
• MAGIE OU TECHNOLOGIE UTILISEE : Il possède deux pouvoirs ; celui de créer et manipuler l'eau ainsi qu'un pouvoir de refroidissement. Souvent, les deux sont utilisé en même temps, les utilisé séparément étant plus difficile et lui demandant beaucoup de concentration. Ainsi, la plupart des gens le considèrent comme un mage de glace.  
Ses pouvoirs sont néfaste pour son corps sils sont trop utilisées, le refroidissant bien trop ce qui l'amène souvent à l'hôpital ou simplement le fatiguant, ce qui ne s’améliore pas avec le temps, bien au contraire. D'ailleurs, c'est la raison pour laquelle son corps est toujours à une température assez basse.
Étant dur à contrôler, ils sont donc scellé ce qui permet à Sohei de les retenir plus facilement.
Aussi, il peut utiliser sa magie à distance, mais à tendance à le faire avec contact lorsqu'il ne gère plus ses pouvoirs.
Mais tout, ces effets néfastes lui donne accès à une magie presque inépuisable qui peux s'avérer destructive, bien que le jeune homme ne semble pas vouloir s'en servir de cette façon.

• PERSONNAGE SUR L'AVATAR :OC.


❆ II. LES DESCRIPTIONS.❆


MORALE
Sohei est quelqu'un d'un grand sang froid. Peut importe la situation, il est très rare de le voir paniquer.
Mais il n'est pas froid pour autant, au contraire, c'est même quelqu'un de chaleureux. Toujours poli, voire même un peu trop et agréable. Il agit toujours en douceur et dégage une certaine sérénité, comme sil pouvait faire face à n'importe quelle situation.  
Il est aussi très rêveur mais sait quand garder les pied sur Terre, même si de temps à autre on peux le retrouver la tête dans les nuages.
C'est une personne au tempérament paisible, évitant avant tout le conflit. Sa présence peut paraître assez détendante, il ne se presse que très rarement et est d'un naturel souriant.  
D'une grande gentillesse, il n'est pas pour autant naïf et ne se laisse pas marcher sur les pieds, sachant s'imposer quand il le faut.
Il a toujours l'air très confiant, mais ce n'est pas quelques chose de voulu.
Toujours plutôt calme, il n'est pas vraiment timide mais pas extrêmement extraverti non plus ; il peux engager la conversation, mais aime beaucoup garder une part de mystère sur lui. Par contre, il peut être plutôt pudique.

Malgré son apparence innocente, il peux lui arriver d'être un peu vicieux, mais seulement pour charrier gentiment quelqu'un, il est en réalité  assez joueur.
Aussi, même sil n'acceptait ses pouvoirs quand il étais enfants, il lui arrive maintenant de s'amuser à créer de petites sculptures en glace avec ses derniers.
Ayant de temps à autre un air enfantin, le jeune homme n'en reste pas moins sérieux quand la situation l'exige.

D'ailleurs, en vue de son caractère facile à vivre et de son physique, il semble avoir été assez populaire lorsqu'il était à l'école et encore aujourd'hui, pourtant, il ne s'en soucie pas vraiment. Pour lui, sa popularité n'étant expliqué que par son apparence et son nom.

Il a également la mauvaise habitude de garder trop de choses pour lui, que ce soit ses doutes ou ses peurs, il ne se confie que très rarement, laissant de nombreuses émotions s'accumuler jusqu'à temps qu'il ne puisse plus les retenir...

Pendant son temps libre, il aime jouer du violon, un instrument qu'il affectionne particulièrement, ainsi que lire. Ses lectures préférer sont les recueils de poésie, mais il a aussi un faible pour la littérature classique et le théâtre, même si au final, il peux lire toutes sortes de récit diffèrent. Il lui arrive aussi d'écrire, le plus souvent des poèmes, quand il à le temps sur ses longues journées du travail.


PHYSIQUE
Sohei est un jeune homme ayant l'air jeune, mais assez grand. Pourtant, il est loin d'être fort physiquement et est très svelte. Sa silhouette est élancée et frêle, et semble aussi fragile qu'un flocon de neige. Pourtant, elle dégage une certaine grâce. Quand à son allure et sa démarche, elles sont soignées et élégantes, ce qui témoigne du milieu social dans lequel il a grandi.
De par son physique androgyne, il attire souvent les regards, même celui des hommes, mais il ne semble pas s'en soucier. Après tout, son visage fin pourrait prêter à confusion, même si ses épaules assez larges prouvent que c'est un homme.

Sa peau est mât et encadrée de cheveux brun foncés très épais. Ses cheveux, bien qu'il en prend soin vu leurs brillances, son toujours assez désordonnés et lui arrivent à la nuque. Ses yeux sont d'un gris très pâle ressortant sur son visage et surmontés de fins sourcil. Son regard quand à lui, est distrait, témoignant de son côté rêveur.
Son visage est également parsemé de tâches de rousseurs.
De plus, son oreille gauche possède quelques piercing et boucle d'oreilles cachés par ses cheveux, qui se retrouvent être en réalité des sceaux pour contenir ses pouvoirs.
Son expression est le plus souvent détendue, avenante et souriante.
Malgré son apparence fragile, il peux s’avérer plus résistant qu'on ne le pense.

Quant à son style vestimentaire … il est composé de vêtements amples, souvent trop grand. Il s'habille la plupart du temps de tenues simples composées d'un simple jeans et de pull... plus ou moins démodés, accompagnés de manteaux pour réchauffer son corps toujours très froid.
Presque tout le temps, il a aussi une écharpe au cou et porte des gants.
Même sil est assez soigneux de son apparence, il ne semble pas vraiment faire attention à ses tenues, tant qu'elles sont assez chaudes.



❆ III. L'HISTOIRE.❆



Acte I :
Commencement


Cette histoire tirant plus de la tragédie que de la comédie... ces pouvoirs... l'isolement...l'organisation...
Tout cela... commença bien des siècles en arrière. La barrière qui avait exilé les monstres...  en théorie.... ma famille descend possiblement d'un de ses créateurs. L'âme de patience. Même si finalement, rien n'est sûr. Peut-être qu'au final... je ne possède pas le sang de ces personnes ayant commis ce crime inhumain qu'était l'isolement d'une espèce entière. Mais le crime de nos probables ancêtres... on pourtant fait apparaître une malédiction. Vrai ou pas... personne n'a pu le prouver, mais en tout cas...  nombreux furent ceux toucher par cette maladie héréditaire, appelé « magie ». Cette magie n'est pas comme celle des autres mages... elle est dangereuse, destructive et difficilement contrôlable. Ces pouvoirs détruisent peu à peu son utilisateur. ...Le possesseur de l'âme de Patience avait... « sacrifier son temps et celui de ses enfants ». En tout cas c'est ce qu'on disait.

Malgré tout, ça n'a pas empêché ma famille de prospérer, au contraire, elle a même acquis une certaine renommée et une grande richesse, possédant de nombreuses choses étant transmise de génération en génération.
Mon père était l'héritier de cette dernière, fils unique et chargeait de reprendre une grande entreprise familiale. C'était un homme juste, modeste et maîtres de ses émotions. Mais... sur cette petite vie apparemment parfaite... il y avait une seule tâche sur ce tableau paisible.  Lui aussi, il était atteint de cette maladie, de cette malédiction incertaine. Mais... il manquait un peu de volonté... Je crois... qu'il avait accepté l'idée de vivre une vie qui ne le satisferait pas.. Que ce soit à cause de la pression familiale qu'à cause de ses pouvoirs.
Et quand vint le moment de s'assurer de la continuité de la lignée, ce fut plus par intérêt que par amour qu'il se maria. Sa femme, ma mère... était une femme distante, venant d'une bonne famille, et bien plus motivée par l'intérêt qu'autres choses. Mon père... avait toujours voulu se marier avec celle qu'il aimait... une fille du peuple, comme ma mère l'appelait péjorativement.
Mais...à cause de la pression familiale, et ne voulant pas attirer des problèmes à sa bien aimée, il avait décidé d'abandonner. Après tout... il était persuadé quelles trouverait le bonheur, loin de lui.
Lui... n'avait désiré que de vivre heureux avec celle qu'il aimait, mais son seul vœux ne fut jamais exaucé.


Acte II :
Unies


C'est de cette union que naquirent 4 enfants.
L'ainé, Toma, un enfant faisant preuve d'un sérieux imperturbable, Erika, fille au fort caractère, Hana, au caractère joyeux et … moi. Oui, moi, le héros de cette histoire, dernier enfants d'une riche famille, destiné à ne rien faire aussi important que l’aîné, enfant ayant bien moins d'importance que les trois autres.
Aussi loin que je me souvienne... notre mère était très peu présente, après tout nous n'étions que des héritiers à ses yeux. Quant à mon père...c'était tout l'inverse. Il nous chérissait de toutes ses forces, ne laissant aucun de nous quatre de côté. Nous avions tous des caractères variés... mais il parvenait à faire de nous une famille unie. Malgré tout... on pouvait ressentir quelques regrets sur sa vie. Il nous avait toujours poussé à faire ce qu'on souhaités, à réaliser nos rêves, sans se soucier des autres. C'est ce qu'il aurait voulu faire, être avec celle qu'il aimait... mais il n'avait pas eu la force d'aller contre tout son entourage. Je crois.. qu'il acceptait les choses bien trop facilement... Il se résignait trop vite..
Notre père... nous a donc élevait avec patience et amour … mais ... il parvenait aussi à tout cachait. Sa souffrance, la faiblesse de son corps parasité par ses pouvoirs... les seules choses qui montraient son état physique était ses contrôles à l'hôpital. Même les moments ou il ne gérait plus sa magie... aucun d'entre nous n'était au courant.
« Tout va bien.»
Il nous en avait persuadé, ainsi, de nôtres jeunes ages, nous avions cru notre père sans se poser de questions.


Acte III :
Gelé


Depuis tout jeune... mon corps est froid. Enfant, la différence était presque imperceptible mais... les adultes savaient ce qui m'attendait. Même si personne n'en parler, tout le monde avait conscience du destin de l'enfant au corps gelé et qui... parfois... semblait refroidir l'air autour de lui.
Tout cela, je n'en avais pas conscience. Je vivais insoucieusement.
Jusqu'à ce que ma magie se déclare.

Sans comprendre... mes mains d'enfants avaient gelé un mur entier. J'étais complètement perdu. En pleine panique. Et toute cette glace...  ne voulait pas se stopper. … j'étaie complètement gelé...mes forces m'abandonnèrent... puis ce fut noir.

Des heures plus tard, je repris connaissance... dans une pièce dénué de couleurs.
Ce fut le début de mes longs séjours à l'hôpital.
Je me rappelai peu à peu de ce qui c'était passé... et fut facilement le lien.
Mon père était venu me voir... je me souviens parfaitement de cette scène.
Le regard tourné vers la fenêtre où l'on apercevait les premiers flocons d'hiver, j'avais pris la parole d'un murmure plein de peur et d'appréhension.

« ...Papa... Ça … C'est pareil que toi ?.... J'ai peur.... »

Mon message était clair, j'avais besoin d'aide. Je ne pensais pas pouvoir vivre avec ses pouvoirs.
D'un geste chaleureux, il me prit dans ses bras.
« Sohei … Calme toi... Tout va bien aller... Ne t'inquiètes pas, Papa restera toujours avec toi... »
Ce n'est pas ce que j'avais souhaité entendre... J'avais besoin qu'on me rassure... qu'on me dise que je pourrais avoir une vie normale... que rien ne changerait... Mais tout ceci était faux. Tout aussi faux que l'affirmation de mon géniteur.
Ce fut un de mes derniers souvenirs de celui que j'appelais « Papa ».

Acte IV :
Absence


J'ai encore en tête l'image de son corps, étendu dans une chambre d'hôpital, les yeux fermé à jamais.

Cette ainsi que mon utopie se brisa, et que cette histoire prit un peu plus un air de tragédie.
Son absence avait fait éclater la famille. Plus rien ne nous reliait, nous, ses 4 enfants. Nous étions tous rassemblé autour du même homme, et sa disparition avait détruit les liens que nous avions. Nos caractères étaient bien trop différents.

Le deuil de mon père fut long et éprouvant.
Au fond de moi... je savais qu'un tel destin allait m'attendre.
J'en étais terrifié.

Ce fut le début de ce que j'ai fini par appeler mes « crises ».
Mon père avait toujours réussi à me calmer... Mais maintenant qu'il n'était plus la... je ne gérais plus rien.
C'était un cercle vicieux. Dès que je produisais un peu de glace sans le vouloir, j'avais peur de ne plus contrôler ma magie, je paniquais, et finalement... je ne gérais plus mes pouvoirs. De nombreuses fois... j'ai était amené à l'hôpital pour hypothermie, et encore aujourd'hui... ça m'arrive souvent.
Et puis... en plus de ça... je gouttais pour la première fois à la solitude.
Mon grand frère s'était renfermé, se vouant corps et âme à ses études. Ce fut un peu le cas de ma première sœur, même si elle était bien moins acharnée. Quant à ma seconde sœur... je crois que nous ne pourrions jamais nous entendre. Nos caractères ne sont pas compatibles... je la trouve.... bien trop superficiel et exaspérante pour me lier à elle.
Et.. accessoirement... à cause de ma magie... j'ai passé tout le reste de mon école primaire à étudier chez moi.


Acte V :
Isolement


« Ces pouvoirs, tu sais ce qu'ils sont je suppose. Avec ou sans, j'aimerais que tu ne causes pas de problème et que tu te fasses discret.... Au moins, cette malédiction a épargné tes aînés... »


Ce fut les quelques mots que ma génitrice m'adressa, elle qui ne s'était jamais vraiment intéressait à moi auparavant. Froide. Tout simplement. Paradoxalement, c'était cette femme la plus froide de nous deux.
Ces quelques paroles me brisèrent, alors que la tristesse commençait peu à peu à m'envahir.
« Après tout... je ne suis que le dernier enfant, non ? Ce n'est pas grave alors, que des pouvoirs parasites ma vie !»
C'est ce que j'avais fini sarcastiquement par penser.
Ma seule chose à faire était de ne pas poser de problèmes... mais même ça je n'y arrivais pas.
Et puis... une fois le collège arrivé... j'ai arrêté de prendre des cours à domicile. Je remit les pieds dans un établissement, ou des dizaines d'autres enfants normaux étudier.
Bien évidemment, je ne passai pas inaperçu. J'étais trop diffèrent. Les autres enfants ne m'aimaient pas.
Ils m'en voulaient. A chaque fois que je faisait un malaise, une heure de cours était gâché après tout. Il me le reprochait, comme si tout était de ma faute.
C'était atroce. Tout simplement insupportable. Chez moi... je gouttais à la solitude et au dédain... et au collège... à l'isolement et la différence... Moi... j'aurais voulu me lier aux autres pourtant....


Acte VI :
Aide


J’allai de plus en plus mal. Tout cela était insupportable. Je crois bien que si personne n'avait remarqué mon état... je ne serais pas ici pour en parler à présent. Après des moins de souffrance... On avait enfin remarqué que j'allais mal. Cette famille... n'était donc pas si mauvaise que ça, après tout... Ma sœur, Erika... m'avait enfin remarqué... Mes larmes avaient été visibles, pour une fois, mon mal-être avait été apparent.
Et … en faîtes... c'était plutôt agréable... ça faisait du bien... Je lui en suis tellement redevable... Elle m'a aidé à aller de l'avant, à m'accepter lorsque j’avais abandonné tout espoir. Tout était encore dur. L’école, mes pouvoirs, tout... Mais avoir du soutien était mieux que tout. Elle restait cependant réaliste... elle ne me mentait pas. Elle ne m'a jamais menti sur ma situation, ne me faisait pas espérer inutilement.  Et finalement, au lieu de rejeter tous mes problèmes en espérant qu'il disparaisse, leur faire face était la meilleure solution.
Je me souviens encore, des années auparavant, avoir calmé un enfant en pleurs d'une simple petite sculpture de glace... Ça avait été un déclic pour moi. Mes pouvoirs n'étaient pas une fatalité. Il pouvait aussi faire de bonnes choses .
Tout pouvait avoir de bons côtés finalement. Et puis... même si ma vie allait être courtes.... autant qu'elle soit bien remplie.

Avec le recul,  je me dis que cette période sombre de ma vie ait, finalement, parvenu à me rendre plus fort.


Acte VII :
Déceptions


Après ces années de collège assez éprouvantes, tout changea au lycée. J'avais décidé de ne plus me laisser faire, de m'imposer et de ne plus passer pour le souffre douleurs.
Mais... ce « moi » était bien plus naïf.... En réalité, tout ce que je souhaitais était d'avoir de l'importance aux yeux des autres... C'est ce que tout le monde souhaite non ? … Aimer et être aimé, c'est le plus important après tout ? …
Tout le monde est à la recherche de son âme sœur, mais quand on ne la trouve pas...deux personnes se forcent à se lier. On a envie de fondre son cœur en celui de quelqu'un d'autre, même si ça ne dure pas.

Ces a cette période que je me suis mis à flirter avec de nombreuses personnes. J’étais bien trop vulnérable et pur, je faisais tout pour ne pas revivre ces longues années de collège. Je n'avais pas vraiment de critères, je voulais juste quelqu'un qui m'accepte.
J'en ai retenu deux en particulier, parmi toutes mes déceptions plus ou moins douloureuses.
Une de mes premières relations, une aimable fille de mon âge. Tout se passait bien, un semblant de bonheur se dessinait entre nous. Elle veillait sur moi, m'accompagnant à l'hôpital et passant de longs moments en ma présence. J’avais l'impression que rien ne pourrait lui faire perdre sa gentillesse.
J'étais bien trop innocent.

« Dit Sohei... tu peux pas arrêter avec tes pouvoirs... Tu sais tu n'a pas besoin de ça pour attirer l'attention des autres. C'est assez usant sur le long terme... »

Ces simples paroles m'avaient blessé... Pourtant je faisais de mon mieux pour cacher ces souffrance, pour passer du temps avec elle, pour donner l'air d'être en forme durant toutes ses sorties...
A  croire qu'être malade n'était pas envisageable pour être son animal de compagnie.
Au final, seules les apparences comptaient pour elle, et c'est après ça que j'en ai pris conscience. Elle en avait l'air, mais ce n'était pas un ange. Après quelques mois de relations en apparence formidable, nous nous séparèrent.


Je le rencontra bien plus tard.. Un garçon, un peu plus grand, un peu plus âgé, au caractère pétillant. Une fois de plus... j’étais tombé sous le charme de quelqu'un. On s'était mis ensemble... et... c'était un vrai ange avec moi.... J’étais réellement … heureux... à ses côtés, je me sentais exister.

« Tu as de beaux yeux... comme ceux d'une poupée. »

Et ça... c'était sa première comparaison à une poupée. Un simple objet.
Dans toute mon innocence et mon aveuglement, je l'avais bien sûr bien pris, n'ayant pas conscience de la suite.

« Tu devrais te laisser pousser les cheveux.... ça tirait bien je pense. »

Et je l'avais fait. Pour pouvoir lui plaire. Je ne voulais pas qu'il m'abandonne. Je ne voulait pas être seul. Et puis... ce n'était pas grand-chose. Juste une coupe de cheveux...
Bientôt... ce fut même des vêtements qu'il me suggérait. Des tenues bien attrayantes que ce que je met habituellement. Et je me laissais faire, ne me doutant de rien.
J’étais réellement sa poupée, son objet. Une chose fragile apparemment impossible de s'occuper d'elle.
Je n'étais sûrement pas un homme pour lui, en tout cas.
Sa douceur s'effrita peu à peu... et … il était de plus en plus possessif et brute.
Il commença à me faire peur... et... quand, enfin je décida de ne plus autant me laisser faire... il m'a fait souffrir... dévoilant ses attentions et sa bestialité.
Retour à la solitude, mon innocence et ma naïveté perdu. Être seul était toujours mieux que de souffrir. Deuxième renaissance. Je décida de vivre par moi-même. Se forcer à se lier de façon artificielle ne me ferait jamais avancer. Je garda pourtant le sourire, mais ne força plus les liens à se créer. C'est tout simplement douloureux et faux. Tout se fait tout seul, de toute façon.

Après avoir ouvert mon cœur trop facilement de nombreuses fois, je décida de fermer sa serrure, attendant le miracle d'une clé pouvant le déverrouiller, ne serait-ce qu'un peu.



Acte VIII :
Conclusion


Puis vinrent les études supérieurs. Vu ma famille, forcément ce fut dans une grande école que je me retrouvai, malgré mon statut de vilain petit canard. Études de droit, ce n'était pas le plus intéressant mais pas vraiment le pire non plus... Je m'en sortais assez bien. Même si c'était loin de me plaire. Dans l’idéal, ce seront des études de lettres que j'aurais le plus appréciée. Mais j’étais dépendant de cette prétendue famille.
Ensuite … vient enfin la libération des monstres. Ce qu'il me restait à faire était une évidence. J'avais enfin trouvé une façon de me rendre utile. Je vengerai le crime que mes ancêtres ont commis.
Je me détaché enfin de mon nom, devenant indépendant de mes ancêtres. Les monstres, ce n'était qu'une horreur pour eux. Et cette fois-ci, j'avais trouvé la force de me révolter contre ma famille et de gagner une forme de liberté. Il ne m'avait pas laissé faire ce que je voulais, alors je ne leur devais rien. Les deux seuls personnes faisant vraiment parti de ma vie était seulement mon père et ma sœur, tandis que l'un est parti bien trop tôt, j’entretiens encore de bonne relations avec l'autre.
Et même si je suis une honte aux yeux des autres, j’étais enfin prêt à faire quelques choses de bien de ma courte vie.
Et c'est ainsi... qu'a l'aide d'une amie, que notre association fut créer. Notre but ? Œuvrer pour l'insertion des monstres. Et... pour faire cela, nous avons également pour projet de rassembler un propriétaire de chacune des âmes.
A son âme émeraude de gentillesse, est donc venu s'ajouter mon âme dorée de justice. Une âme à la couleur chaleureuse et vive, une couleur qui ne me conviendrait jamais, à moi, mage de glace.
La couleur me correspondant serait plutôt... celle d'un ciel d'hiver. Cette vision m'avait toujours fasciné, celle du ciel, espace infini  nous ouvrant les portes vers l'univers. Froide, grisâtre, mais belle et brillante de milliers, voire même de milliard d'étoiles. Un paysage toujours présent, malgré tout ce qu'il subit. Une vision triste et belle à la fois.


« Ciel de glace, si haut
Aussi longtemps que je vis, tu feras partie de moi.
Ce ciel de glace, si froid
Comme les parties brisées en moi… »


Et c'est tout ce que j'avais à raconté...
Maintenant, les quelques et dernières pages de ma vie ne sont pas encore écrites. Ce n'est pas encore le moment de la conclusion de tout ça. Et qui sait de quoi seront faites les quelques années restantes de mon existence. Les rideaux se lèvent et le dernier acte commence. Le dénouement de cette histoire tirant plus de la tragédie que de la comédie arrive lentement, imprévisible.



«  Le moment est venu…
Les ombres et le soleil ne sont plus.
Je dois continuer
Sans me relâcher, je serai fort !
Je serai fort, et ce jusqu’à la fin… »


❆IV. DERRIÈRE L'ECRAN.❆

TON PSEUDO ? Lazulite
QUEL ÂGE ? Mystère et boule de gomme!
COMMENT TU ES VENU ICI ? En passant à travers une faille spatio-temporel! (c'est juste mon 4ème compte en faîtes... )




FICHE PAR FALLEN SWALLOW



Dernière édition par Sohei Lewis le Dim 1 Avr - 19:26, édité 10 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Toriel
Admin
avatar

Messages : 159
Présentation : http://hopesandream.forumactif.com/t10-toriel-the-goat-mom
Date d'inscription : 12/10/2017
Age : 31

MessageSujet: Re: ☃ Glaçon Chaleureux ☃   Jeu 22 Mar - 13:01

Il est trop meugnon !!!!

Re Bienvenue

_________________
Pour la survis des licornes! (cliquez svp):
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hopesandream.forumactif.com
Sohei Lewis

avatar

Messages : 20
Présentation : ❆Glaçon Chaleureux❆
Date d'inscription : 08/03/2018

MessageSujet: Re: ☃ Glaçon Chaleureux ☃   Dim 1 Avr - 19:27

Fini ! Tout est OK normalement, et l'avatar ne devrait pas tarder à arriver!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Toriel
Admin
avatar

Messages : 159
Présentation : http://hopesandream.forumactif.com/t10-toriel-the-goat-mom
Date d'inscription : 12/10/2017
Age : 31

MessageSujet: Re: ☃ Glaçon Chaleureux ☃   Jeu 5 Avr - 18:21

Je valide des que j'aurais finit de lire l'histoire

(désolé, je manque un peu de temps cette semaine ^^' )

_________________
Pour la survis des licornes! (cliquez svp):
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hopesandream.forumactif.com
Toriel
Admin
avatar

Messages : 159
Présentation : http://hopesandream.forumactif.com/t10-toriel-the-goat-mom
Date d'inscription : 12/10/2017
Age : 31

MessageSujet: Re: ☃ Glaçon Chaleureux ☃   Sam 7 Avr - 14:35

Bon, je viens de finir de lire et honnêtement, j'aime beaucoup!

Un passé difficile mais réaliste, avec un personnage qui a su en tirer partit pour faire de belle chose.

Je peux donc valider

( désolé encore pour le retard)

_________________
Pour la survis des licornes! (cliquez svp):
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hopesandream.forumactif.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: ☃ Glaçon Chaleureux ☃   

Revenir en haut Aller en bas
 
☃ Glaçon Chaleureux ☃
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Jeffrey !? Remet nous des glaçons !
» Jang Ilian ► Jeffrey, remet nous des glaçons!
» GRAND EVENT - La Mort du maire Dreak
» Un Tough Ombres parmi vous !!
» Une glace à l'ombre [Pv Hide, Hentaï, Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hopes And Dreams RPG :: Les personnages :: Présentations validées-
Sauter vers: