Hopes And Dreams RPG

RPG inspiré de l'oeuvre de Toby Fox Undertale suite a la fin pacifique. Écrivons ensemble la suite de l'histoire !
 
AccueilRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Carpe diem (pv Papyrus)

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Carpe diem (pv Papyrus)   Dim 29 Oct - 17:33

Il était une fois...

Admirer le paysage depuis les hauteurs, dévaler les pentes sur le bout des pieds, puis s'étaler de tout son long au pied d'une colline enneigée. Suivre le vent ou aller contre son sens, profiter d'un peu de pluie ou se cacher à l'ombre d'arbres. Printemps, été, automne, hiver, peu importe la saison. Le matin, l'après midi, le soir, la nuit, peu importe l'heure. Amelyn se faisait peu voir et entendre mais elle est bien présente et profite en tout temps du monde qui s'offre à elle. Sa liberté lui est nécessaire et elle compte bien la conserver égoïstement. Après tout, c'est ce qui lui permet de se déplacer sans contrainte et ainsi intervenir n'importe où en cas de besoin. D'une même façon, le jeune flûtiste tient aussi beaucoup à sa voix. La raison est cette fois ci moins égoïste: c'est son souffle qui apaise les maux de ceux et celles qu'elle protègent sincèrement.

Ce jour là voulu qu'elle perde l'un de ses bien les plus précieux. Au départ complètement paniqué, la pauvre blonde s'était renfermé seule dans un petit coin paisible. Les minutes s'écoulaient lentement et rien ne changeait. Que lui arrivait-il? Comment? Pourquoi? Qu'aurait-elle fait qui mérite pareille punition? C'est dans cet état d'esprit qu'Amelyn s'était rendue dans son village natal. Sans doute l'un des habitants pourrait-il l'aider, mais... si tôt dans la journée? Les rues étaient déserte. De plus en plus inquiète, elle errait ça et là à la recherche de n'importe qui, ou n'importe quoi. Alors qu'elle avait tourné le dos un instant pour regarder derrière elle, le bout de femme percutait une grande forme. Elle ne remarquait l'ombre au sol qu'après l'incident passé. Affolée, elle faisait volte-face pour se retrouver nez à nez avec un grand squelette! Qu'il est grand, songea-t-elle dans un premier temps. Malheureusement, en voulant s'excuser elle se rappelait la perte de sa voix. Aucun son ne voulait échapper à ses lèvres, rien ne venait.

Elle se laissa choir au sol dans le but d'écrire quelque chose dans la neige. Trois initiales: S.O.S.




Song:
 


Dernière édition par Amelyn le Dim 29 Oct - 19:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Carpe diem (pv Papyrus)   Dim 29 Oct - 19:46

Snowdin, sont petit paradis sous terre, ça neige éternel tombant dont ne sais ou, se calme que mère nature offrait a ses oreilles contrairement a la ville, se paysage inoubliable, sont ancien et doux foyer, il ne l'avait pas abandonner pour autant, c'est juste que leur maison ici leur servait de maison de vacances pendant l'hiver, avec se paysage, ça lui rappelais tellement de souvenir heureux, le père Noël, l'humain, sa vie tranquille ici.

Papyrus après sa journée de travail au restaurant avait décidé de repasser par l'Underground histoire de se rappeler des souvenir, il traversa vite Hotland ou la chaleur et le lieu ne lui plaisait pas beaucoup, Il regarda les chutes de Waterfall  avec leur eau scintillante, Il arriva finalement a son chez soi, a cette heure si du soir, personne n'était dehors, mème le "Grillby's" affichait un "fermé", il regarda le ciel tout en avançant, cela faisait bizarre quand il n'y avait pas les étoiles dans le ciel, elle était si joli pourtant, pourquoi les monstres en on été privé d'ailleurs.

Pour ça réponse, il devrait attendre un peut car il heurta une petite personne, et quand il pense petit, il le pense vraiment, le mètre soixante dix environs, avec un masque, quelque mèche blonde et cette armure bleue et noir presque aussi cool que la sienne, elle semblait intrigué par le grand squelette qu'il était.

OH BIEN LE BONSOIR, ET EXCUSER MOI DE NE PAS VOUS AVOIR VUE, ON VOIS TRES PEUT DE MONDE A CETTE HEURE CI, C'EST BIZARRE, J'AI L'IMPRESSION DE VOUS AVOIR DEJA VUE QUELQUE PART.  Dit il le tendant un mains osseuse vers la jeune personne, mais celle ci ne dit rien et resta a terre, écrivant ses trois lettre : S.O.S.

VOUS AVEZ BESOIN D'AIDE, EST BIEN C'EST AVEC PLAISIR QUE JE VOUS AIDERAIS, MOI LE GRAND PAPYRUS,MAIS VOUS AVEZ BESOIN D'AIDE A QUOI AU JUSTE?   Dit il encore toujours sa mains tendue prête a aider la jeune personne a se relever.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Carpe diem (pv Papyrus)   Dim 29 Oct - 20:16

Il était une fois...

Restée sur le sol un instant après avoir écris ces trois lettres, Amelyn imaginait déjà ce qu'elle deviendrait sans sa voix. Sa flûte n'aurait plus d'utilité puisque son souffle ne serait plus le même, et comment parviendrait-elle à chanter? Comment communiquerait-elle avec les autres? Sans sa voix elle n'était plus qu'une moitié d'elle même. un sanglot lui échappait tandis qu'une grande main squelettique vint se présenter devant elle. En relevant la tête la blonde pu apercevoir enfin le visage de son interlocuteur. Un grand squelette à voix forte. Ce dernier arborait un certain sourire et son assurance la calma. D'un geste lent la blonde attrapait la main qu'on lui tendait et se relevait. Ses interrogations ne quittaient pas son esprit mais elle eut un semblant de quiétude en écoutant l'inconnu. Elle eut elle aussi l'impression de déjà le connaître. Probablement parce qu'elle l'a déjà vu. Après tout, c'est une fine observatrice qui voyage beaucoup.

Un peu perdue dans un premier temps, Amelyn commença par porter sa main a sa gorge. Elle voulut encore parler par réflexe. Mais, elle ne pu émettre aucun son. D'un acte plus précipité cette fois, elle pointait sa gorge du doigt pour indiquer qu'elle voulait parler de ça. Ce après quoi elle fit un "non" de la tête. Geste négatif qui pourrait en dire long sur ce qu'elle essayait de lui dire. Si elle ne parvenait pas à se faire comprendre, la blonde n'allait pas abandonner mais ses doutes s'intensifieraient sûrement. Elle portait ses main à son visage, triste.

C'était la première fois qu'un malheur lui tombait dessus aussi nettement. Jamais elle n'était tombée malade, ne s'était blessée ou avait subit une chose similaire. La faute ne pouvait être jeté sur les humains. Récemment, la jeune flûtiste s'était rendue dans leur monde afin de le visiter. L'ambiance était très différente de ce qu'elle imaginait. Il s'agissait d'une grande découverte: si passionnante qu'elle en avait oublié de manger, parfois. Absorbée par toutes ces nouveauté, elle n'avait pas prêté attention au froid mordant des nuits d'hivers. Jamais elle ne soupçonnerait sa récente excursion et surtout, jamais elle ne pourrait se douter que sa saison favorite lui a prit ce à quoi elle tient tant.

L'air navrée, Amelyn répéta quelques mimes dans le but d'expliquer sa situation. Il n'y avait plus qu'à espérer que l'étrange bonhomme soit bon en devinettes...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Carpe diem (pv Papyrus)   Dim 29 Oct - 23:25

Elle se décida finalement se s'aider de sa mains pour se lever, Elle fit en suite quelque geste pour communiquer avec lui, elle lui présenta sa gorge avant de faire non de la tète, il avait compris: elle ne peut pas parler.

TU NE PEUT PAS PARLER? JE NE PENSAIS PAS QUE L'ONT NE POUVAIS PAS PARLER, PARLER EST POUR MOI LA MEILLEURS EXPRESSIONS DU MONDE ,ON ME DIT SOUVENT QUE JE PARLE TROP SANS ME RENDRE COMPTE, ET QUE JE NE M'ARRETE QUE LORS QUE ENFIN JE COMPREND QUE JE PARLE...WOPSIE DOPSIE! JE ME SUIS EMPORTÉ.

Aurais t'il dit quelque chose qui lui fasse de la peine? Car elle recouvrit sont visage, elle était triste? Papyrus ne supportait pas de voir les gens triste, pour lui il fallait continuer de sourire et d'affronter les mauvaises passe avec. IL prit sont écharpe rouge qu'il empila autour du coup de la jeune demoiselle, c'était en quelque sorte son ancien doudou cette écharpe, avant de dire d'un ton un peu plus rassurant.

IL NE FAUT PAS FAIRE CETTE TETE LA VOYONS, JE VOUS AIT PROMIS DE VOUS AIDER, ET JE TIENDRAIS MA PROMESSE, PAROLE DE PAPYRUS, ON TROUVERA  ENSEMBLE QUE VOUS CHERCHER. Il se permit pour l'aider encore a la rassurer de lui frotter un peu la tète, comme un enfant, il aimait bien qu'on lui frotte la tète, peut être que cela la rassurerait.


Elle se remit a faire des signes de mains, elle mimais quelque chose, mais quand elle eut fini, Papyrus qui faisait semblant d'avoir compris pour ne pas la vexer, lui répondit.

INTERESSANT, JE COMPREND PARFAITEMENT LE PROBLEME : JE N'AIT ABSOLUMENT PAS COMPRIS SE QUE VOUS M'AVEZ DIT.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Carpe diem (pv Papyrus)   Lun 30 Oct - 8:00

Il était une fois...

Oh, ça! Le grand Papyrus avait compris du premier coup! Ajoutons à cela sa gentille attention et Amelyn reprenait confiance. C'est fou comme un rien pouvait devenir important. Ce genre de chose n'était pas valable que pour les simplets d'ailleurs. Qui n'apprécierait pas de se faire traiter d'une façon aussi douce? C'était certainement valable plus encore pour la jeune flûtiste. Celle-ci lui adressa un regard reconnaissant ainsi qu'un sourire qu'il ne probablement pas voir, faute du trait inexpressif qui était dessiné sur le masque qui recourait son visage. Elle aurait tant voulu lui dire merci.

La seconde fois qu'elle avait mimé quelque chose le squelette n'avait pas saisi. Peu importe. Au moins il a connaissance de sa situation était prêt à l'aider. La blondine posait ses mains sur l'écharpe, puis attrapait la main de Papyrus en pointant une direction du doigt: de cette façon elle le guiderait à l'endroit où elle pensait avoir perdue sa voix. Emplie d'un nouvel espoir, Amelyn se visualisait déjà une scène future. Quand elle aura recouvré la voix elle pourra être redevable au grand bonhomme et pourra enfin lui jouer un petit morceau de flûte. Enfin, s'il le désirait. Elle ne forcerait jamais quelqu'un à l'écouter mais jusqu'à présent personne ne semble avoir été dérangé par les mélodies qu'elle jouait.

C'est ainsi que la demoiselle en bleu guida son sauveur un peu plus loin, en dehors du village. En s'approchant d'un brun de forêt elle voulu lui montrer le sol. Il était enneigé et il s'agissait de l'endroit qui lui a permis de se rendre compte de ce qui lui arrivait: elle avait voulut jouer de son instrument mais ça avait été un désastre! Amelyn décrochait l'objet d'une petite ceinture transparente qui saignait sa taille et lui présenta. Allait-il comprendre si elle faisait mine d'en jouer. L'essaie ne valait pas forcément le coup après tout. Son but n'était pas de lui vriller les tympans. En quelques gestes de plus elle lui montrait la forêt, imita le souffle du vent, et tentait même d'imiter un humain pour lui expliquer qu'elle revenait tout juste de leur monde. Malgré elle, un geste brusque la fit glisser et elle se retrouva le derrière dans la neige! Surprise plus que blessée, son regard fureta partout autour d'elle: si elle avait pu lâcher quelques mots ceux-là n'auraient probablement pas été les plus polis...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Carpe diem (pv Papyrus)   Lun 30 Oct - 13:40

Elle semblait plus rassurer par les mots et geste du grand squelette, elle le regarda dans ses orbite avec le regarde qui mème derrière un masque voulait dire sans Aucun doute "Merci".Ca le faisait sourire bien plus qu'a son ordinaire que des gens se sente heureux grâce a lui. La petite demoiselle attrapa une des mains de Papyrus avant de montrer une direction avec l'autre, elle allait le guider.

FORT BIEN, JE TE SUIS!

Elle l'emenna en dehors de Snowdin, vers un petit coin calme de la forêts, un peu en hauteur ou une belle vue était au rendez vous sur le reste de la grotte gelé, elle lui montra le sol, il en conclut quelle avait perdu quelque chose ici, elle prit une flute acroché et la présenta: Elle en jouait avant d'avoir perdu quelque chose.

DONC TU JOUAIT DE LA FLUTE AVANT DE TE RENDRE COMPTE QUE TU LA PERDU ,C'EST CA?
Papyrus n'avait toujours pas compris quelle parlait de sa voix, mais d'un objet.

Elle recommence encore quelque mimes, Mème si Papyrus était fort au énigmes, cela restait vague pour lui.

TU REVIENT DU MONDE DES HUMAINS,ET TU A JOUER DE LA FLUTE ET TU T'EST RENDU COMPTE QUE TU LA PERDU ,C'EST CA?

Un geste bruste la fit tomber, il rigola un peut au comique de la situation mème si elle n'était pas du mème avis, il la releva avec ses deux mains avant de lui dire.

ET BIEN ,TU NE VA PAS ME FAIRE CA TOUT LES VINGTS MINUTE NAN? J'AIME BIEN AIDER LES GENS MAIS ON POURRAIT CROIRE QUE TU LE FAIT PRESQUE EXPRÈS, NYEH HEH HEH! Il la taquinait un peu certe mais c'était assez drôle cette situation.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Carpe diem (pv Papyrus)   Lun 30 Oct - 14:19

Il était une fois...

Ca alors! Quelle chance que Papyrus comprenne aussi vite et bien ce qu'elle souhaitait lui raconter! Elle fut même amusée par la réaction du squelette à sa chute. Elle n'allait pas s'en offusquer, au contraire. Le sol était un peu glissant et sa tenue ne lui permettaient pas une bonne accroche, donc elle risquait de tomber de nouveau. C'est pour cette raison qu'elle se montra moins pressée et plus prudente. Si la blonde avait pu elle aurait d'ailleurs répondu qu'elle ne l'avait pas fait exprès mais qu'elle n'aurait pas été gênée que ça lui arrive souvent. Dans un même temps elle se rendait compte que l'écharpe qu'il lui avait enroulée autour du coup la réchauffait un peu. Ce n'était pas désagréable de sentir quelque chose de doux. Jusqu'alors elle ne s'en était pas rendu compte puisqu'elle n'était pas frileuse, mais un vêtement plus chaud était utile.

Une fois de nouveau sur ses deux jambes la flûtiste faisait un grand "oui" de la tête. Papyrus avait saisi le problème. Restait plus qu'à le résoudre. Amelyn utilisait sa main comme visière pour faire comme si elle cherchait du regard quelque chose dans le paysage qui les entouraient. Son attention se porta ensuite de nouveau sur son compagnon de route. Peu motivée à l'idée que chacun se sépare, elle pensa pourtant qu'il valait mieux fouiner chacun de son côté pour couvrir plus de terrain. En tout cas, lors de sa première fouille, la demoiselle avait soulevé un cailloux: sa voix n'aurait pas pu se trouver dessous mais elle souhaitait être minutieuse pour être certaine de ne pas la rater.

A son grand dam, Papyrus en était venu à fouiller sous un arbre un peu trop surchargé en neige. Seule Amelyn l'avait remarqué, et, d'humeur plus taquine qu'au matin, elle eut pour idée de lancer un cailloux dans les branchages pour faire s'écrouler la neige sur le pauvre bonhomme! Elle pouffa un peu bien qu'inquiète de l'avoir embêté. Alors qu'il l'aidait... elle abusait peut être un peu? Mais il aurait vu sa tête, c'était bien trop amusant!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Carpe diem (pv Papyrus)   Lun 30 Oct - 19:18

Elle confirma ses dire, il ne c'était pas trompé, elle cherchait bien un objet, elle scruta du regard autour, après cela, il dit.

BON COMMENÇONS A CHERCHER SE QUE TU A PERDU D'ACCORD? JE VAIS DE SE COTÉ!

Dit t'il en allant vers un arbre ou il commence a chercher dans la neige un objet qui pourrait appartenir a sa nouvelle compagne de route.
Mais il ne remarqua pas que l'arbre était surcharger de neige, chose que son amie avait vu et avait profiter pour lancer une boule de neige dedans, toute la neige s'écroula sur le squelette qui fut très surpris, mais la ou il aurait engeuler sont frère pour se genre de blague, il resta plusieurs instants silencieux avec une de ses tètes dont t'il a le secret avant de finalement dire.

SI TU ME TROUVAIS LOURD, TU AURAIS PU TE PASSER DE M'ENVOYER TOUTE CETTE NEIGE SUR MOI. Avant de se relever, son armure avait éviter a la neige de trop se tasser autour de lui et ainsi de le bloquer, il avait une idée en tète. il prépara quelque chose dans sa main avant de dire haut et fort.

SI C'EST COMME CA, BATAILLES DE BOULES DE NEIGES!
ET paf ,une belle boule de neige dans le dos de la jeune femme et une, il fila vite derrière un gros rocher pour se planquer d'une éventuelle contre attaque de la part de son amie
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Carpe diem (pv Papyrus)   Lun 30 Oct - 19:53

Il était une fois...

L'espace d'une seconde, Amelyn cru que Papyrus allait piquer une colère. Le squelette n'en fit rien et lui avait juste renvoyé une boule de neige. Pof! Dans le dos! Elle fit volte-face pour constater que le chenapan s'était réfugier derrière un gros rocher. Rapidement, elle en avait oublié tout ses maux et filait derrière un arbre. Une fois quelques boulettes blanches prête elle s'élançait dans la direction de son nouvel ami et se mit à le poursuivre, bras chargés de neige.

Un sourire amusé étirait ses lèvres: jamais elle n'avait eut l'occasion de s'amuser de la sorte. Les arbres devenaient des abris potentiel, sur lesquels s'écrasait parfois les projectiles. La forêt se changeait en terrain de jeu empli d'un son nouveau. Dire qu'elle aurait pu passer à côté de ça. Décidée à surprendre Papyrus, Amelyn eut pour idée de défaire l'écharpe qui saignait son cou pour en faire un mini lasso. En tenant fermement chaque extrémité de l'écharpe, elle la passa autour d'un des bras du squelette et formait un noeud, pas bien serré. Elle voulu s'exclamer "gagné!" mais... encore aucun son ne sorti. Cette fois elle ne s'était pas sentie triste, et s'était contenté d'imiter un semblant de rire.

En levant la tête, la blondine pu remarquer que le ciel s'assombrissait déjà un peu. Il était si tard? Le temps était passé bien trop vite. Et si il rentrait et l'abandonnait à son sort? Non, ce ne serait pas le genre du grand Papyrus, n'est ce pas? Lui qui s'était montré si patient et gentil. Tandis qu'elle allait s'élancer dans une direction hasardeuse pour reprendre les recherches, un son particulier parvint aux oreilles d'Amelyn. Sa curiosité piquée, elle suivait le son qui raisonnait dans la forêt. Arrivé à la source qui produisait ce curieux bruit, la jeune flûtiste fût déçue. Ce n'était que le souffle du vent qui passait entre les feuillages et le tronc d'un bois mort. Un sifflement dont elle avait espéré quelque chose pour ne rien avoir à la clé. Ce n'était pas le moment de se laisser abattre! La miss jetais quelques coups d'oeil furtifs autour d'elle: rien. Pas même son compagnon de route!

Prise d'une légère panique, Amelyn retournait sur ses pas pour ne pas se perdre. C'est au même moment que quelques flocons décidaient de faire leur apparition. Ils tombaient du ciel, léger, doucement, virevoltait dans tout les sens. La beauté de la chose l'avait déconcentrée. La blonde secouait la tête et chassait quelques mauvaises pensées de son esprit avant de reprendre sa route. Dès qu'elle aperçu un bout de l'écharpe rouge elle se précipita dans la direction de Papyrus: elle le retrouvait enfin! Au moins, il n'était pas parti sans elle. Elle savait qu'elle pouvait lui faire confiance et en étant ravie! Malheureusement... en s'approchant elle ne l'avait pas trouvé. L'écharpe avait été enroulée autour de la branche d'un arbre, en hauteur.

Oh, non... où est ce garnement? Il ne va tout de même pas chercher à l'effrayer?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Carpe diem (pv Papyrus)   Lun 30 Oct - 21:42

La Guerre de la boule de neige est officiellement lancé, il prépara trois autre munitions et s'apprêtait a aller la recouvrir de neige, avant de se rendre compte qu'elle en possédait encore plus ,il les cacha et se mit a courir dans l'espoir de les éviter.

NYEH HEH HEH! TU NE TOUCHERA JAMAIS LE GRAND PAPY...*se prends le pieds dans une racine et chute* AAAHHH!

Et c'est quelle en profite la garce et lui attachant les mains grâce a son écharpe.

NAN, C'EST PAS DU JEU, MA VENGEANCE SERA TERRIBLE!

Il la vit partir un peut plus loin, intrigué par quelque chose ,c'était l'occasion de lui faire une farce comme il aime bien les faire, il se débarrassa du noeud facilement en enlevant ses bras de ses articulation ,il pouvait mème les bouger mème si il était plus coller a son corps, après se petit noeud défait, il attacha l'écharpe a la branche d'un arbre, histoire de la tromper, et sa ne rata pas, quand elle est revenu elle fut surprise par l'écharpe ,laissant le temps a Papyrus d'arriver derrière elle ,de la soulever sans aucun problème du sol, et de se met a la chatoullier frénetiquement.

NYEH HEH HEH, JE T'AVAIS PRÉVENUE, VOICI MON ATTAQUE SPÉCIAL!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Carpe diem (pv Papyrus)   Lun 30 Oct - 22:19

Il était une fois...

Ca n'avait pas loupé bien sûr. Papyrus ne s'était pas fait prié et avait profité de l'inattention de la blonde pour l'attraper et la chatouiller comme il pouvait! Amelyn aurait voulu rire mais la voix et le souffle lui manquait: elle se tortillait dans tout les sens en espérant échapper aux pattes du squelette, mais ne faisait que se rouler dans la neige, si bien qu'il y en a un peu qui a fini par se glisser dans son masque. Le contraste froid-chaud lors du contact de la neige sur sa peau lui fit avoir un frisson, et, paniquée, elle tourna le dos à son ami pour ôter son masque soudainement. En temps normal elle n'appréciait pas beaucoup le quitter, mais il fallait qu'elle s'essuie le visage le plus vite possible. Elle toussa en humant le parfum de l'hiver. Le souffle du vent l'atteignait moins quand elle se couvrait, donc elle profitait quelques secondes de la brise avant de se rendre compte que son compagnon de jeu aurait pu la voir.

Le temps qu'elle se relève, la jeune flûtiste se rappelait qu'il était tard. Papyrus n'apprécierait peut être pas de passer la nuit à la belle étoile. C'est dommage, elle s'est bien amusée et regrettait un peu. Mais, résignée, elle tenta un mime. Un geste pour montrer le village, un autre pour pousser gentiment le monstre dans cette direction. La blonde restait quant à elle, fixe, et se pointait elle même du doigt ainsi que le sol sur lequel elle se trouve. Son attention était claire: Papyrus rentrerait et elle, poursuivrait ses recherches sous la surveillance d'une lune rondelette.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Carpe diem (pv Papyrus)   Mar 31 Oct - 10:19

(l'avatar est pour halloween, papyrus na changer en aucun cas de look)

Et bien mème si elle ne pouvait pas parler, il la sentait se débattre de ses chatouillement, elle fini par lui échapper des mains ou elle se roula dans la neige, elle se retourna vivement et ôta son masque sans doute pour enlever de la neige qui était entrer dedans, elle semblait ne vraiment pas voulu montrer son visage, comme ses super héros dans les livres humains qu'il adorait.

En relevant, elle montra le village de sa main, et le douce doucement, elle voulait qu'il parte ou quoi?

MAIS...MAIS POURQUOI TU VEUT QUE JE PARTE? JE T'AIDERAIT A TROUVER SE QUE TU A PERDU ET CROIT MOI, JE N'ABANDONNERAIS PAS AUJOURD'HUI LES RECHERCHES. Dit t'il d'abord sur le ton de la surprise de l'action, puis sur un ton d'ami pour la rassurer qu'il ne bougerais pas, même si elle le voulait.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Carpe diem (pv Papyrus)   Mar 31 Oct - 12:08

Song:
 

Il était une fois...

Papyrus n'avait pas bien compris ce qu'elle avait voulu lui signifier, c'était clair. Amelyn ayant peur d'avoir eut l'air de le rejeter, faisait vivement non de la tête. Puis, comme l'aurait fait deux bons vieux amis, elle luit fit une accolade. La blondine levait ensuite de nouveau la tête au ciel dans le but de lui montrer les couleurs du crépuscule. Le soleil se couchait petit à petit pour laisser luire quelques petites étoiles dispersées ça et là sur la voûte céleste. Une fois cela fait elle se rappela l'écharpe accrochée à la branche. Il n'était pas question de l'abandonner là! La jeune femme prit un semblant d'élan: un, deux, trois pas pressés et hop! Elle s'agrippait à la branche en question à deux mains et, dans une petite acrobatie elle grimpait dessus. A présent assise dans l'arbre, elle dénouait l'écharpe et faisait signe à Papyrus de venir récupérer l'objet en dessous.

La neige qui tombait depuis quelques minutes sur Snowdin s'intensifiait, le vent se levait un peu. Amelyn s'inquiétait pour son compagnon de route. Il avait beau avoir l'air d'un squelette il était pourtant tout aussi vivant qu'elle. Usant de son agilité pour redescendre de son perchoir, la flûtiste se mit de nouveau à regarder ce qui les entouraient: si ce qu'elle cherche s'était trouvé ici, avec toutes leurs bêtises, ils seraient forcément tombés dessus, non? C'est dans cette optique qu'elle prenait la décision de quand même raccompagner son ami au village, en l'entraînant avec elle. Amelyn avait attrapé la main de Papyrus et tirait doucement pour l'emmener. Si elle le suivait peut être comprendrait-il mieux ce qu'elle avait tenté de lui dire auparavant?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Carpe diem (pv Papyrus)   Mar 31 Oct - 17:23

Ah, il n'avait pas l'air d'avoir compris se qu'a dit son amie, elle pointa la paroi de la grotte, la lumière baissait ,il commençait a ce faire tard, elle détacha son écharpe de l'arbre,il arriva en dessous d'elle pour la récupérer, elle lui reprit la main mais cette fois, papyrus assez surpris de l'acte ne put s'empêcher de rougir, Mais il la suivit sens rien dire, essayant de cacher son crâne légèrement rosâtre sous le coup de l'émotion avec son écharpe.

doucement ,elle le ramena a Snowdin, devant sa maison, reconnaissable par la boite au lettre avec le nom "Papyrus" et celle de "Sans" devant, soudain, il sentait qu'il avait compris se quelle voulait.

OH OH ATTEND J'AI COMPRIS, TU VEUT QUE JE T'INVITE CHEZ MOI CAR IL SE FAIT TARD ET QUE L'ON REPRENDRA LES RECHERCHE DE SE QUE TU A PERDU DEMAIN C'EST CA? MAIS BIEN SUR QUE CA L'EST, ALLER VIENT, JE T'INVITE CHEZ MON ANCIEN CHEZ MOI A MOI, LE GRAND PAPYRUS.

Il ne la laissa mème pas le temps de faire quoi que se sois que d'une main énergique il l'amena devant la porte qu'il ouvrit grâce a une clefs, l'intérieur n'avait absolument pas changé du temps ou l'humain y avait été invité aussi, toujours le livre de blague-physique quantique, la télé qui elle était régler, la chaussette sale de Sans. Il la posa sur le canapé, alla vers le cheminé et y alluma un feu avec du bois qu'il avait récupérer avant en prévision de leur séjour ici en hiver.

TU DOIT AVOIR LE VENTRE VIDE AUSSI JE SUPPOSE, SACHE QUE PAPYRUS EST UN GRAND CUISINIER, IL TE PREPARERA AVEC JOIE SES FABULEUSE SPAGHETTIS!

Il partie vers la cuisine, prépara les ingrédients et commence a faire ses "spaghettis a la Undyne", sa recette favorite.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Carpe diem (pv Papyrus)   Mar 31 Oct - 18:02

Il était une fois...

Si au départ, Amelyn avait eut l'intention de partir, elle ne put refuser l'invitation de Papyrus. Enfin... "invitation". Elle avait tenté de lui signifier qu'il ne s'agissait pas d'attendre le lendemain, encore moins de lui demander de l'héberger, mais il avait déjà tourné la clef dans la porte de son chez lui. Il s'était engouffré dans la maisonnette, sûrement en s'attendant à ce que la jeune flûtiste le suive. Elle l'avait vu ramasser quelque chose avant de disparaître dans une pièce adjacente. La blonde n'osait pas pénétrer les lieux. Ca semblait pourtant douillet et sympathique...

Finalement, elle entrait et refermait la porte derrière elle. Sa voix n'allait pas s'envoler plus loin de toute façon, non? A quoi bon s'inquiéter. Aujourd'hui est aujourd'hui, demain est un autre jour. Peut être meilleur, qui sait? Hésitante, Amelyn rejoignait le squelette devant la cheminée: les flammes dansaient et crépitaient, attirant ainsi toute l'attention de la miss. Ce n'était pas désagréable d'être l'invité d'un ami. Des amis, elle n'en avait pas eut l'occasion de s'en faire beaucoup, et encore... ils étaient plus de bonnes connaissances que des amis. Pensive, elle s'était installée devant le feu. Ses pensées allaient à sa gentille mère, qui devait elle aussi se trouver près de la cheminée à souper. Il faudra qu'elle lui raconte sa rencontre avec Papyrus quand elle la reverra. Enfin... si elle retrouve l'usage de la parole...

C'est donc nostalgique qu'Amelyn attendait le fameux plat de son ôte: des "SPAGHETTIS" avait il dit! Voilà bien longtemps qu'elle n'en avait pas remangé. D'ailleurs comment allait elle s'y prendre? Elle allait devoir ôter son masque? Oh, zut! Soudainement pris d'une certaine inquiétude, la blonde avait posé ses mains sur l'objet qui cachait une partie de son apparence. Elle n'aimait pas vraiment ce montrer, encore moins se découvrir. Une exception ne serait pas un mal? Après tout, Papyrus semblait être quelqu'un de confiance.
En y pensant, le dit personnage revint la voir. Le repas était certainement près. Dans le but de se donner un peu de courage, la jeune femme se relevait et se tournait vers lui, mains toujours posées sur son masque. Un bien précieux qui la dissimulait aux inconnus. On peut dire que Papyrus n'était plus si inconnu? Dans cet état d'esprit, Amelyn osa enfin le décrocher, dévoilant ainsi sa petite tête pâle et son regard doré. Un peu honteuse, elle fini par baisser un peu la tête.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Carpe diem (pv Papyrus)   Mar 31 Oct - 21:23

Il avait bien commencé sa cuisine, maintenant la cuisson, pour prendre le moins de temps possible, il décida de faire cuire les pâtes dans l’eau à 3millions de degré pendant 3 secondes. 1...2...3 et hop! Il égoutta, il mis de la Bolognaise dessus ainsi qu’un peut de fromage râpé et son plats était prèt.

ET VOILÀ! JE TE SOUHAITE BONNE APETIT, MAIS IL NE FAUDRAIS PAS QUE TU ENLÈVE TON MASQUE POUR MANGER, SAUF SI TU NE VEUT PAS BIEN SUR.

Elle semblât hésiter à l’enlever, puis finalement, elle montre son vrai visage, à vrai dire, si il ne se trouvait pas aussi cool lui mème, il aurait pensé que devant lui, il avait le plus joli visage qu’il ait vu de toute sa vie, elle le baissa un peu honteuse mais Papyrus avec un doigts sous le menton, lui releva la tète pour lui dire dans les yeux.

J’AI BEAU NE PAS CONNAÎTRE LES RAISONS POUR LAQUELLE TU PORTE SE MASQUE, MAIS SI TU A HONTE DE TON VISAGE, SACHE QUE MOI JE LE TROUVE PLUTÔT JOLI, ET PUIS SE N’EST PAS COMME SI TU ETAIT EN PUBLIC.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Carpe diem (pv Papyrus)   Mar 31 Oct - 21:45

Il était une fois...

Papyrus était décidément un drôle d'énergumène. Amelyn n'avait pas particulièrement honte de son visage fin triangulaire et pâle. Ce ne sont pas non plus ses deux mèches et sa natte blonde, ce ne sont pas ses yeux noirs aux iris jaunes brillantes qui lui faisaient honte. Elle ne se réfugiait derrière ce masque que pour la simple et idiote raison qu'elle n'aime pas être à découvert. Cet objet qu'elle garde en permanence est ce qui lui offre la possibilité d'être aussi assurée. Un jour, un très proche ami lui à dit qu'il refusait de voir son visage être déformé par une quelconque blessure, alors il lui avait offert ceci dans le but de la protéger. Depuis lors elle avait été moins en retrait. Derrière un masque il est plus facile d'agir sans avoir peur de commettre une quelconque erreur. Ces principes, aussi ridicules soient-ils, faisaient partis de ce qu'elle est. Ces quelques exemples, moindres, sont des raisons de ne pas se dévoiler. Le squelette ne comprendrait peut être pas même si elle lui expliquait à l'aide de mots, mais qu'importe. Ses mots chaleureux avait fait décrocher un sourire sincère à la jeune femme, ravie de savoir qu'elle n'avait rien d'effrayant. Car, la réalité est autrement moins poétique. Amelyn est une sorte de pantin, bien qu'elle ne soit pas faite en bois ou porcelaine. Un regard comme le sien, sur un visage si humain, rebute bien souvent. Ravie à l'idée que son apparence ne soit pas l'objet de dégoût pour son nouvel ami, elle relevait un peu plus la tête pour plonger son regard dans celui de son interlocuteur. Décidément, elle lui était vraiment reconnaissante...

Ce petit instant sympathique fut malheureusement écourté par un bruit sourd: la flûtiste avait sursauté: c'est vrai, le repas, aussi! Il allait refroidir si elle ne passait pas à table immédiatement! Elle prit donc grand soin de déposer son masque sur le canapé avant d'attraper la main de papyrus, large sourire inscrit sur les lèvres. C'est vraiment chouette d'avoir un ami aussi cool que le grand Papyrus!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Carpe diem (pv Papyrus)   Mar 31 Oct - 22:31

Ah, il la faisait sourire, un beau sourire en plus, ça lui faisait encore plus plaisir de réussir a lui arracher un sourire, en mème temps, qui ne révait pas d’avoir en ami Papyrus? Sans car c’était son frère sans doute mais passons. Elle posa son masque sur le canapé et pris son assiette et sa mains avant de s’asseoire, ses joue redevienne rose pendant quelque minutes ou il essaie de cacher cette couleur sur son visage, il était facilement étonnable.

Après qu’elle fini sont assiete, il lui proposa de faire un tour de la maison, chose quel fit en commençant par la cuisine, la salle de bain, le salon et pour finir, sa chambre (celle de Sans était rester la mème,fermé à clefs) Quelque lits suplémentaire on été rajouté vue qu’il louait sa maison au vacanciers qui passait par la, Papyrus se dirigea vers sont armoire et dit.

MAINTENANT, TU VA POUVOIR ADMIRER LA SUBLIME COLLECTION DE VÊTEMENTS DE PAPYRUS,ADMIRE!

Il ouvrit les portes en grand et la ,posé sur les affaires, un petit chien blanc endormie mais qui fut réveiller par la lumière de la pièce, et eut les yeux très surpris de la présence du squelette.

ENCORE TOI?! CETTE FOIS TU NE M’ECHAPERA PAS VOLEUR D’OS!!!

Il se jetta sur le chien dans l’espoir de l’attraper mais il fut bien plus rapide et évita les grands bras de Papyrus, il réessaya encore une fois mais cette fois ci, le chien avait sauté par la fenêtre ouverte pour aérée, il vit plus bas le petit chien dandiné du derrière avant de partir dans l’obsurité comme pour fêter sa victoire.

MALEDICTION,J’ESPERE QU’iL NE NOUS DÉRANGERA PLUS PAR LA SUITE, UN SACRÉ VOLEUR D’OS SE CHIEN LÀ!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Carpe diem (pv Papyrus)   Mar 31 Oct - 22:56

Il était une fois...

Le plat qu'avait préparé Papyrus était copieux, mais Amelyn avait terminé assez vite: ça faisait un moment qu'elle n'avait pas eut de repas comme celui ci, elle en avait profité. A peine eut-elle fini que son ôte décidait de lui faire visiter un peu les lieux. La blonde avait constaté qu'elle aurait droit à un lit: ça aussi, ça faisait un moment qu'elle n'y avait pas eut droit. Enfin, pas qu'on lui avait interdit mais elle avait l'habitude de passer son temps sous les étoiles. Ce ne serait pas désagréable de pouvoir se faire un nid douillet dans un lieu aussi accueillant que la maison du squelette. Sa chambre à lui était sûrement la plus amusante! En ouvrant son armoire, le pauvre garçon avait trouvé un chien aux airs fourbe mais adorable. La jeune femme avait ri tout le long de la course poursuite! Eh bien, ses côtes allaient lui en vouloir si la journée se terminait dans une ambiance comme celle ci!

La petite boule de poil partie, Papyrus avait l'air de retrouver son calme. Amelyn tentait un mime en attrapant deux livres. Elle faisait semblant de réfléchir, puis poser un livre comme s'il s'agissait d'une carte. Son ami aurait sans doute une idée du jeu qu'elle essaie de lui montrer? La blonde souhaitait prolonger un peu la soirée, que ce soit en écoutant les péripéties qu'a vécu Papyrus, ou même en s'amusant encore. Ce qui est certain c'est que peu importe comment se finirait cette journée, elle resterait gravée dans sa mémoire.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Carpe diem (pv Papyrus)   Mer 1 Nov - 10:37

Bon ,après cette petite honte du chien passer, malgré le fait que son ami a ri, il était toujours de bonne humeur, et il voulait que ça dur, il la vie prendre deux livre et mimer quelque chose que cette fois si il comprit, elle voulait une histoire.

OH FORT BIEN! SI TU VEUX UNE HISTOIRE, SACHE QUE JE VAIT TE RACONTER LA MIENNE, JE L'AIME PARTICULIÈREMENT PUISE QU'IL S'AGIT DE MOI. BON ALORS IL Y A DE CELA PLUSIEURS ANNÉES...

Et il lui raconta sa venue a Snowdin avec son frère, quelque petit détail sur Sans aussi pour quelle puise mieux saisir se Lazybone, sa tentative d'entrer dans la garde royale, ses cours de cuisine, l'arriver de l'humain, leur combat, leur rendez-vous, l'amitié gagner, la protection qu'il lui a apporté contre Undyne et ainsi comment il a réussit a les faire devenir amis, son soutien par téléphone, comment il a rassembler tout ses amis, les rencontre a la salle de la barrière, la fleur, le flash blanc et pour finir, la libération des monstres.

l'histoire devait avoir pris une bonne trentaine de minute, Papyrus lâcha pour la première fois de la journée (et sans doute la seul) un bâillement, il était vraiment tard.

OH ET BIEN L'HEURE TOURNE, SI JE NE VAIT PAS DORMIR TOUT DE SUITE, JE NE SERAIS JAMAIS EN FORME POUR MON TRAVAIL DEMAIN, SI JAMAIS TU VEUT TE CHANGER, TU PEU TE SERVIR DANS MON ARMOIRE A VETEMENT, TU TROUVERA BIEN UN VETEMENT A TA TAILLE POUR DORMIR.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Carpe diem (pv Papyrus)   Mer 1 Nov - 12:43

Song:
 


Il était une fois...

Papyrus n'avait pas tout à fait compris, mais peu importait. L'idée était de passer un peu de temps sagement avant de se reposer le temps que la nuit passe. Eh bien, c'était chose faite! Le squelette avait conté une histoire des plus féérique et amusante. Un humain s'était perdu dans le monde des monstres? Ca lui disait effectivement quelque chose. Un ouïe dire seulement, peut être? Elle ne l'avait pas rencontré ce petit humain. Sans doute était elle en voyage ailleurs lorsqu'il est arrivé. Oh, et ce combat épique devait avoir été incroyable! Amelyn suivait les aventures de son ami, attentive et le regard empli d'étoiles. Une fois fini Papyrus échappait un long baillement. La fatigue le prenait et même la blonde ressentait à présent les effets de la fatigue.

Son ami lui prêtait un pyjama digne de ce nom: un haut et un bas avec des fusées dessinées dessus. Il était un peu grand, et Amelyn n'était pas certaine que l'idée soit bonne: au vu de sa légèreté ses pieds risquaient de ne plus toucher le sol. Tant pis. C'est un pyjama fusée et elle va dormir chez un ami! A situation exceptionnelle, effort exceptionnel. La jeune femme avait donc troquée son armure pour ce vêtement plus léger. Elle avait prit soin de retrousser ses manches ainsi que les jambes du pantalon, sur lesquels elle aurait marché sinon. Toute joyeuse, elle s'était mise à sautiller dans la maison avant qu'elle ne finisse effectivement, par ne plus pouvoir toucher le sol. Le blonde ne s'inquiétait pas pour autant. Papyrus n'était pas bien loin et en longeant les murs elle l'avait retrouvé. En la voyant dans cet état elle n'aurait pas besoin de faire un mime pour qu'il comprenne qu'elle avait besoin d'aide. Plus précisément, l'aide d'un objet qui lui permettrait de reposer pieds à terre. En d'autres circonstances, la flûtiste aurait eu un peu peur de s'envoler, mais le plafond et son nouveau compagnon de jeu étaient là. Leur présence lui permit de s'amuser de ce petit problème.

Certainement dans le but de faire rire le propriétaire des lieux le temps qu'il trouve une solution, Amelyn s'aidait des murs pour se propulser en avant, ou pour tournoyer comme une toupie en riant de manière légère.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Carpe diem (pv Papyrus)   Mer 1 Nov - 15:19

ALORS, MON PYJAMAS TE PLAIT....HEIN?!

Il faillit avoir le crâne qui tomba de son coup tellement qu'il était surpris que son amis Flottait au dessus du sol, pas très haut cette mais quand mème, cela le surpris, elle fit quelque cabriole sans doute pour l'amuser et cela ne rata pas, il sourit a cette danse particulière, au bouts d'un moment il lui dit.

ATTENT, RESTE TRANQUILLE, JE SAIS QUOI FAIRE POUR EVITER QUE TU FLOTTE DE LA SORTE!

Il place ses mains de sorte a a envoyer son attaque bleue sur elle (sans la partie os bleue bien sur) , son âme vira au bleue et elle se mit a chuter mollement sur le sol.

CECI ETAIT MON ATTAQUE SPECIAL, TU EST LA DEUXIÈME PERSONNE A L'EXPERIMENTER,CA FAIT BIZARRE HIEN?. Dit il en tendant encore sa mains pour l'aider a se lever, le sort est bien moins puissant que lors qu'il l'avait envoyer sur l'humain, mais assez puissant pour la maintenir aussi fort sur le sol que la gravité de la terre.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Carpe diem (pv Papyrus)   Mer 1 Nov - 18:51

Il était une fois...

Ah ça, pour lui plaire. Le pyjama était ample et les motifs amusants! Quand Papyrus usait de son pouvoir, Amelyn pu retrouver une certaine stabilité en posant pieds à terre. Le terme bizarre était peut être un peu fort, mais c'était le cas. Cette couleur bleuté et cette façon d'user de ces talents n'étaient pas chose courante. Du moins, elle avait vu trop peu de choses semblables. La blonde voulu lui faire signe qu'elle le remerciait quand son propre hoquet la surprenait. L'espace de quelques secondes, elle était resté figée, puis une sorte de souffle chaleureux apaisa un mal qu'elle n'avait jusqu'alors pas décelé. En passant sa main sur sa gorge elle eut l'impression de pouvoir respirer plus aisément qu'auparavant. L'espoir de pouvoir parler lui faisait décrocher un énième sourire avant de faire une tentative. La jeune femme avait relevé un peu la tête pour regarder Papyrus dans les yeux:

- Merci.

A la fois choquée et parfaitement étonnée, elle voulut recommencer:

- Oh, ma voix!

Dans un élan de joie, Amelyn s'était élancée vers Papyrus pour l'enlacer:

- Merci! Merci! Merci, grand Papyrus!

Sa reconnaissance était telle qu'elle aurait pu continuer ainsi des heures durant. Ne souhaitant pas ennuyer son ami plus que ça, elle le relâchait doucement avant de noter le fait que son corps s'était mit de nouveau à léviter. Moins que tantôt, mais c'était toujours le cas. Ca n'avait même plus aucune importance. Amelyn était redevable:

- J'ignore comment vous rendre la pareille, alors je vais me contenter de faire une promesse, valable à toute heure: dès que vous aurez besoin de moi ou souhaiterez me voir, appelez moi simplement en regardant la lune. Dites que le Grand Papyrus invoque Amelyn la flûtiste, et je vous entendrais. Peu importe où je me trouverais, je vous écouterais.

Sa joie incontrôlée la poussa à serrer son ami dans ses bras, une fois de plus:

- Merci infiniment, Papyrus.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Carpe diem (pv Papyrus)   Mer 1 Nov - 22:17

Oh, elle avait le hockey? Les spaghettis était mal passer? Elle se tint la Gorge, il ne comprit pas se qu’elle avait, elle le regarda dans les yeux, elle allait mimer quelque chose?

- Merci.

ET BIEN DERIEN...ATTENDS UNE SECONDE,TU PARLE?

Il était confus, elle n’en parlais pas,comment cela se fait qu’elle....ah!Il a compris, se qu’elle avait perdu: sa voix! C’était si évident qu’il n’y avait pas penser au tout début, maintenant tout paraissait bien plus clair désormais, elle se mit à le serrée dans ses bras en lui disant merci, il rougit de plus belle, seul Sans lui faisait des câlins à se jours, cela le mît mal à l’aise et son sort eut un peut moins d’emprise, elle flotta mais légèrement.

- J'ignore comment vous rendre la pareille, alors je vais me contenter de faire une promesse, valable à toute heure: dès que vous aurez besoin de moi ou souhaiterez me voir, appelez moi simplement en regardant la lune. Dites que le Grand Papyrus invoque Amelyn la flûtiste, et je vous entendrais. Peu importe où je me trouverais, je vous écouterais.

AMELYN? C’EST BEAU COMME NOM JE TROUVE, ET ENCORE DERIEN POUR CE QUE J’AI FAIT, MÊME SI JE TROUVE QUE JE N’AIT PAS FAIT GRAND CHOSE...JE N’OUBLIRAIS PAS CETTE PROMESSE NE T’INQUIETE PAS.


Dernière édition par Papyrus le Sam 4 Nov - 10:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Carpe diem (pv Papyrus)   Mer 1 Nov - 22:56

Et c'est ainsi que finie l'histoire...

Parler, chanter, crier! Elle pouvait de nouveau faire tout cela. Sa voix ne lui avait pas été définitivement confisquée. C'est vrai, Papyrus n'avait pas fait de choses extraordinaires. Il avait prêté son écharpe, joué avec elle dans la neige, lui avait proposé un abris et lui avait concocté un plat chaud avant de lui conter ses aventures. Il s'agissait de choses à la portée de tout le monde. Humains, monstres, comme mages. Pourtant ce sont ces simples actions qui ont permis à Amelyn de recouvrer l'usage de la parole.
Habituellement c'était son rôle à elle, de protéger. Elle veillait sur tout ce qui constituait les mondes qu'elle estime beaucoup. Son ami avait inversé les rôles en veillant sur elle toute la journée. Le nom de Papyrus lui évoqueraient de bien beaux souvenirs.

- Ne jugez pas ces bonnes intentions comme étant un "rien". Ce qui a de la valeur n'est pas forcément quelque chose qui peut se vendre, ou se compter en quantité.

La jeune femme virevoltait un peu dans la pièce, tournoyait, ce qui donnait l'impression de voir une petite danse légère. La nuit passée, elle pourra jouer de sa flûte pour son ami avant de repartir sur les sentiers des deux mondes. En fin de compte, comme le disait si bien sa parente: "un mauvais moment n'est rien de plus qu'un moment qui est mauvais". Amelyn pourrait à présent ajouter que les notions de mal et de bien peuvent parfaitement se confondre. Après tout, c'est en égarant une chose de valeur qu'elle en aura trouvée une autre. Ses amis sont peu nombreux, mais ce sont les meilleurs.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Carpe diem (pv Papyrus)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Carpe diem (pv Papyrus)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Jusqu'au bout de la nuit [Pv : Carpe Diem]
» Carpe diem, carpe horam feat Priam
» [Quart] Slokurn / Tiger vs Sylquartz / Carpediem
» Carpe Diem [ Joanne Whalley]
» « CARPE DIEM » Roxy A. Hopkins 'story

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hopes And Dreams RPG :: Le RPG :: La salle des archives :: RP archivés-
Sauter vers: